5 – Préoccupation pour l’élégance

5 – Préoccupation pour l’élégance

Les planificateurs de Walden Two recrutent leurs membres en recherchant la diversité. Sous cette condition, Burris le professeur est surpris de voir à quel point les femmes y sont belles et vêtues avec élégance. On ne s’y efforce pas de suivre une mode qui dévalorise les vêtements avant usure. On les choisit simples, classiques, fonctionnels. On ne s’y costume pas pour des évènements marquants. On ne s’y promène pas tout nu comme certains pourraient le croire, pour ne pas se couper totalement du monde extérieur. Changer de vêtements, quand on a plein de temps pour le faire peut-être aussi rafaîchissant qu’un bain.

Les hommes attachent moins d’importance à leur apparence mais la communauté n’existe que depuis environ 10 ans et le changement souhaité met quelque temps à survenir. Comme le vêtement n’est pas un signe de richesse ou un moyen de s’enrichir, se vêtir pauvrement n’est pas une façon de protester.

Le chapitre se termine sur une fête, une enfant à son septième anniversaire est admise à la salle à diner de la communauté en présence d’autres du même âge et plus vieux. Auparavant, elle s’alimentait dans le quartier des enfants.

Publicités

Poster un commentaire ↓

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :