7 – Les espaces alimentaires

7 – Les espaces alimentaires

Les résidants de Walden Two ont comme facilités d’alimentation un étalage de mets selon une disposition qui tient plus du buffet que de la file de cafétéria. Chacun s’y sert puis va s’assoir dans l’une de plusieurs salles où les attendent des tables de diverses grandeurs. Ces salles sont semblables à ce que l’on peut trouver en ville où pourrait trouver dans un pays étranger. les serviettes de table sont de fabrication locale. Le pain et le beurre sont faits maison. Au souper, on offre trois assiettes principales.

Le plateau a été conçu par l’ingénieur domestique. Il est moulé de façon à recevoir la nourriture directement, sans nécessiter d’assiettes. Il est ovale et transparent pour en accélérer l’essuyage après lavage. Le repas fini, nos visiteurs remettent leur plateau à une jeune fille qui en enlève les ustensiles et le retourne sur un convoyeur avec les restes. Ceux-ci sont lavé au lait écrémé et le tout servira à alimenter les porcs.

Les plateaux et les ustensiles sont lavés mécaniquement puis stérélisés par un homme barbu. Les rapports entre Frazier et les préposés à la vaisselle sont cordiaux. Ces opérations n’occupent que huit à dix personnes par jour pour 3000 repas. Elles se relaient par deux aux quatre heures. Quelle économie par comparaison au même nombre de repas en bungalow ou restauration commerciale.

Publicités

Poster un commentaire ↓

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :